La guerre d'Algérie

Sous la forme d’un développement construit d’une vingtaine de lignes et en vous appuyant sur des exemples précis, présentez les circonstances de la guerre d’Algérie.


Occupée par la France en 1830, l'Algérie devient en 1954 le théâtre de la plus douloureuse guerre de décolonisation qu'ait connue la France et même l'ensemble des pays européens.

Guerre algerie

Encouragés par la défaite française en Indochine, les indépendantistes algériens au sein du Front de libération nationale revendiquent l’indépendance de l’Algérie et lancent une trentaine d'attentats plus ou moins désordonnés le 1er novembre 1954 : c'est la « Toussaint rouge ». Selon le FLN, la lutte armée est une nécessité pour obtenir l’indépendance. La France ne veut pas accorder l’indépendance à l’Algérie où vit une importante communauté française. Les effectifs engagés passent de 200 000 en début d'année 1956 à 400 000 en juillet dont une moitié de musulmans algériens (harkis, tirailleurs...). Les maquisards, qui étaient à peine un demi-millier à la « Toussaint rouge » sont désormais plus de quinze mille. La guerre est très violente. Le FLN commet des attentats et mène la guérilla contre l’armée française dans les montagnes d’Algérie. L’armée française construit des barrages électrifiés sur les frontières tunisienne et marocaine, pour couper le FLN de ses bases, elle bombarde les camps du FLN dans les montagnes. Elle cherche à contrôler et encadrer les villageois et, pour obtenir des renseignements, elle utilise la torture. 

L'opinion publique métropolitaine se lasse de la guerre. Le gouvernement français juge le moment venu de négocier avec les indépendantistes « modérés ». Les « pieds-noirs » d'Alger, européens d’Algérie, s'en inquiètent et leur révolte, le 13 mai 1958, amène au pouvoir le général de Gaulle. Celui-ci consent à l’autodétermination du peuple algérien. À partir de 1961, alors que les négociations entre la France et le FLN sont en cours, certains Français d’Algérie créent l’OAS qui commet des attentats pour empêcher l’indépendance de l’Algérie. Le cessez-le-feu est officialisé le 19 mars 1962. La France et le FLN signent les accords d’Évian qui accordent l’indépendance au pays. Elle est proclamée le 5 juillet 1962. Les Français d’Algérie, les Pieds Noirs, craignant pour leur vie, choisissent l'exil en métropole (« la valise ou le cercueil »), mettant fin à 130 ans d'Histoire.

Algeriens

Selon les estimations des historiens, la guerre a fait entre 300 000 et 500 000 morts. La majorité se trouvent du côté algérien, parmi lesquels beaucoup de civils.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 30/04/2020